SPIP

La démonstration de spip installée est la dernière version française stable connue sans aucune modification. Vous pouvez vous connecter en client ou en administrateur. L’identifiant de connexion est « admin » et le mot de passe « demodemo ».

Spip est le logiciel libre de gestion de contenu le plus utilisé en France. Il est utilisé à ce jour par plus de 25 000 sites grâce à sa licence GNU GPL.

Sa caractéristique principale est d’être inspiré des métiers de l’édition.

Il est utilisé à la fois par des sites institutionnels (La Poste, certains ministères français), des sites de presse (le webmestre du journal Le Monde diplomatique est un des initiateurs de Spip), des sites associatifs (survivreausida.net), universitaires (e-Juristes) ou des particuliers.

Il est en revanche moins bien adapté aux communautés virtuelles que d’autres systèmes de gestion de contenu existants.

Technologie

Ce logiciel est écrit en PHP, il s’appuie sur la base de données MySQL.

Historique

Spip fut à l’origine créé pour le site uzine.net, puis les créateurs décidérent de le livrer sous Licence GPL. Dès son lancement en 2001, il fut également testé par le Monde diplomatique et Vacarme.

Spip intègre alors un mécanisme de cache, une authentification, un module d’installation automatique, ainsi qu’une interface d’administration et de saisie des articles. Spip a pour caractéristique principale de permettre la création de pages dynamiques sans connaissance de PHP, grâce à un mécanisme relativement simple de squelettes.

À partir de la version 1.6 début 2003, l’interface privée se décline en plusieurs langues. Un espace des traducteurs est mis en place afin de multiplier le nombre de versions disponibles.

Lors de la version 1.7 (janvier 2004), Spip permet également de gérer des sites multilingues, comprend un module de recherche et d’indexation du contenu, et permet d’incorporer le contenu d’autres sites via une syndication. En juin, un fork très controversé, SPIP-Agora, est annoncé sur adullact.org, le site de l’ADULLACT.

En avril 2005, l’interface privée de la version 1.8 a été remaniée afin de prendre en compte l’analyse ergonomique effectuée par Diala Aschkar dans le cadre de son Mastère. Une modification importante pour les développeurs voit également le jour avec cette version : le cœur de Spip est désormais constitué d’un nouveau compilateur qui, de par sa richesse, ouvre le champ à de nouvelles perspectives. Il devient alors possible d’élaborer des squelettes aux fonctionalités de plus en plus complexes sans aucun recours à PHP.

De nombreux chantiers sont actuellement en cours, comme la réécriture de l’interface privée sous forme de squelettes, la décomposition de Spip sous forme de modules ou l’ajout d’un mécanisme de plugin.

Exemples de sites